RETOUR

Le site Visite Lorraine s'agrandit avec la participation des internautes venus lui rendre visite.
J'ai le plaisir de vous faire découvrir l'histoire de Lunéville et de son Château
à travers les cartes postales réalisées par le Club Cartophile de Lunéville.

 

 

LE CHÂTEAU DE LUNÉVILLE


Le château vu du côté du jardin des Bosquets
Gravure anonyme du XIXème siècle

Le château, son parc, ses bassins et ses cygnes.
Photo 2002

 

Le 2 janvier 2003
un incendie d'une grande ampleur détruit une partie
des bâtiments

La chapelle
en ruine témoigne de
l'importance des dégâts

La restauration est rapidement mise en chantier pour le voir renaître de ses cendres au plus tôt.

 

 

LES FAÏENCES DE LUNÉVILLE

Les faïenceries de Lorraine, en France, au renom international sont installées à Lunéville, Saint Clément,
Toul, depuis le XVIIIème siècle. De véritables chef d'œuvres aux décors peints à la main,
sont autant de pièces uniques recherchées par les collectionneurs du monde entier.

Apothicairerie.
Pots en faïence de Lunéville réalisés
de 1721 à 1740

 

La manufacture de Lunéville est fondée
en 1731 par Jacques Chambrette.

Elle obtient le titre de manufacture royale.

A cette époque 200 ouvriers y travaillent.
La spécialité est la cuisson de pièces en terre de pipe, ce qui donne une faïence particulièrement fine destinée au marché
haut de gamme.

Les faïences de Lunéville sont exportées
à travers l'Europe dont l'Italie et la Pologne.



Fontaine en faïence de Lunéville XVIIIème siècle

 

MONSIEUR BÉBÉ


Nicolas Ferry
1741-1764

Né dans les Vosges en 1741,
Nicolas Ferry
mesure 25 cm à sa naissance
et 89 cm à l'âge adulte,
il devient le bouffon de la cour.

Il vit à la cour de Lunéville
où il divertit le duc Stanislas
et ses prestigieux invités.

Pour son nain, Stanislas fait construire une maison
à la taille de Bébé dans une des pièces du château et un petit carrosse tiré par quatre chèvres.

 

LA VERRERIE D'ART

La Lorraine, berceau de l'Art Nouveau en France à la fin XIXème siècle,
s'exprime sur le bois, le fer forgé, le vitrail, la pâte de verre, entre autre, pour
créer une architecture originale et des objets destinés à la décoration de l'intérieur.

La verrerie d'art a pour maître Émile Gallée (1846-1904),
directeur de l'école de Nancy, il a parmi ses élèves les frères Muller.

Originaire de Bitche, après l'annexion de la Lorraine à l'Allemagne,
la famille Muller comptant 10 enfants, se réfugient en France en 1885.

Devenus Maîtres-Verriers ils s'installent à leur compte à Lunéville, où
l'activité, entrecoupée de deux guerres mondiales, durera de 1895 à 1952.


Production artistique
des frères Muller

 

L'ÉGLISE SAINT-JACQUES

Ancienne abbaye Saint-Rémy devenue église paroissiale Saint-Jacques.
En 1745 la restauration intérieure et extérieure est financée par le duc Stanislas.

L'église Saint-Jacques de Lunéville est d'esthétique baroque,
la façade est en grès rose des Vosges.

L'architecte Emmanuel Héré (1705-1763) réalise les deux tours du fronton, hautes
de 50 mètres. Le décor du fronton est sculpté en 1749 par Joseph Béchamp

A l'intérieur de l'église, le buffet d'orgue aux tuyaux cachés,
unique en Europe, il est le buffet le plus original de l'époque.

Le buffet est conçu par l'architecte Emmanuel Héré.
L'orgue classique français est du facteur Nicolas Dupont.
Construit de 1749 à 1751, l'orgue a subit quelques
aménagements au cours des siècles, il a été totalement
révisé en mai 2003 par Bertrand Cattiaux

Copyright © Loi n° 92-597 du 1er juillet 1992 - Nelly JOHNSON Tous Droits réservés