Sur cette page, les photos prises lors de mon séjour.
Le château des Lumières
Les cygnes du canal des Bosquets.

Les cartes postales éditées par le Club Cartophile de Lunéville

Lunéville apparaît au Xème siècle avec la fondation de l'abbaye Saint-Rémy par le comte Folmar le Vieux.
Son nom LUNAE-VILLA, serait issu, selon la légende, du culte de la déesse de la Nuit, Diane.
Culte gallo-romain pratiqué dans le temple construit sur la colline de Léomont.
D'autres versions existent sur l'origine du nom de la commune, moins romantiques...
Trois croissants de lune forment les armoiries de la ville depuis le XVème siècle.
Lunéville est un comté indépendant, il est rattaché à la Lorraine en 1240, puis à la France en 1766.

 




En 1706, le duc de Lorraine, Léopold (1687-1729), neveu par alliance du roi de France Louis XIV,
entreprend de faire construire à Lunéville, un château en tout point comparable au château de Versailles.
Pour mettre en valeur le futur château, en 1711 il commande à Yves des Hours un jardin à la française, appelé "Les Bosquets"
Sur les plans de l'architecte Boffrand, le château est achevé en 1723.

Côté jardin Chateau de Luneville - agrandissement agrandissement
Côté ville Chateau de Luneville - agrandissement agrandissement



Chateau de Luneville - agrandissement

 

Chateau de Luneville - agrandissement

 

Chateau de Luneville - agrandissement


Au décès de Léopold, son fils, François III, marié à Marie-Thérèse d'Autriche, cède ses droits sur le duché de Lorraine à la France en 1736,
à la suite de quoi, en 1737, le roi de France ayant épousé la fille du roi
de Pologne déchu, Stanislas LESZCZYNSKI. (1677-1766)
nomme ce dernier duc de Lorraine à titre viager.

Le nouveau duc de Lorraine, Stanislas, va faire du château de
Lunéville sa résidence principale et entreprendre de grands travaux
de constructions nouvelles tant à Nancy qu'à Lunéville avec l'architecte Emmanuel Héré. Il aménagera, en particulier le jardin des Bosquets
avec kiosque, cascade, rocher aux automates, aujourd'hui disparus.

Amateur d'Art et de Culture, quarante instrumentistes sont attachés
à la Cour, il organise de grandes fêtes, invite artistes, savants et philosophes en son château dont Voltaire qui dira :
"On ne croyait pas avoir changé de lieu
quand on passait de Versailles à Lunéville"

En 1766 au décès de Stanislas, la Lorraine devient française.
Aujourd'hui, le château propriété du département de Meurthe et Moselle
est classé monument historique.

Le 2 janvier 2003 un incendie d'une grande ampleur détruit une partie importante du bâtiment dont l'intégralité de la chapelle et des salles
où étaient exposées des pièces de collections uniques.
Une souscription nationale est lancée pour le voir renaître
de ses cendres au plus tôt, je vous invite à visiter la page d'actualité
sur le sujet. L'incendie du château de Lunéville
La restauration est rapidement mise en chantier
pour le voir renaître de ses cendres au plus tôt.

 

 


Cygnes de Luneville - agrandissement

Cygnes de Luneville - agrandissement

Cygne de Luneville - agrandissement


Tout le monde cannait ma passion pour les cygnes,
je n'ai pas résisté à l'envie de les photographier.

Cygnes noirs et cygnes blancs
glissent d'un air paisible sur le canal des Bosquets
qui longe le jardin du même nom et le Château des Lumières.

Un clic sur les images pour voir l'agrandissement.

Au printemps les cygnes ont construit leur nid
sur les berges du canal du Bosquet : photo D. L.


Un heureux évènement - Mai 2003

Cygne de Luneville - agrandissement



Cygne de Luneville - agrandissement

Cygne de Luneville - agrandissement

Cygne de Luneville - agrandissement


Cygne de Luneville - agrandissement

Cygne de Luneville - agrandissement

Papa Cygne n'est plus là - Août 2003

Article de presse -  agrandissement

Cygne de Luneville - agrandissement

Cygne de Luneville - agrandissement

Un temps libre pour l'ART
Copyright © Loi n° 92-597 du 1er juillet 1992 - Nelly JOHNSON Tous Droits réservés